IoT BlockChain

Technologie

Blockchain et IoT : vers une plus grande sécurité des données personnelles ?

Publié il y a 1 an
les opportunités qu’offre la technologie blockchain dans l’avènement de l’IOT et du partage de données, notamment dans le domaine de la santé.
BlockChain

Technologie

Blockchain et IoT : vers une plus grande sécurité des données personnelles ?

Publié il y a 1 an

Les points principaux

IoT Blockchain Santé
les opportunités qu’offre la technologie blockchain dans l’avènement de l’IOT et du partage de données, notamment dans le domaine de la santé.

L’utilisation toujours plus grande d’objets connectés (IoT) et l’ascension de l’interconnexion entraînent aujourd’hui un nombre inexorable de traitements de données personnelles. La conséquence ? Notre digitalisation sociétale fait naître de nouveaux défis en même temps qu’émergent certaines interrogations. Comment assurer alors la sécurité des données personnelles à l’ère de la transition numérique ? Analysons plus en détail les opportunités qu’offre la technologie blockchain dans l’avènement de l’IOT et du partage de données.

Qu’est-ce que l’Iot ?

L’Iot signifie l’Internet des objets ou Internet of things. Le terme représente le processus de connexion de différents objets physiques à internet. Autrement dit, le dispositif relie des appareils physiques à des transferts de données sans fil, le tout avec une intervention humaine très limitée. Il s’agit de la généralisation de l’internet ainsi que de ses usages connectés : le Web 3.0.

L’iot et la sécurité des données personnelles

Dans un souci de sécurité des données personnelles et de confidentialité, les consommateurs restent cependant assez méfiants à l’égard de l’IoT. La permanence de leur connectivité suscite une inquiétude quant aux risques de suivi ou d’intrusion dans leur vie privée (réutilisation des données par les fabricants, hacking etc…)

Les différents enjeux de l’IOT

Pour répondre au mieux aux enjeux de sécurité des données personnelles de l’Iot, différents éléments sont alors à maîtriser comme :

  • la résistance des plateformes IoT : réussir à maintenir un état fonctionnel en cas de panne et protéger les données du hacking et fuites de data ;
  • la résilience : mettre en place les stratégies adéquates pour recouvrer cet état fonctionnel.
  • la confidentialité des données collectées.

Cependant, le contexte reste complexe. L’absence de normes mène à une indépendance totale des constructeurs et, par conséquent, à l’émanation de sous-ensembles isolés les uns des autres. De même, le manque d’homogénéité dans le matériel, les protocoles et environnements de programmation représente une problématique de taille à laquelle l’Iot doit faire face.Quelle réponse apporter face à ces blocages ? Seules les plateformes permettant la distribution de capacité de communication, d’administration et de traitement de données pourront satisfaire à toutes ces problématiques.Et dans la réalisation de plateformes, la blockchain fournit des solutions de choix.

Qu’est-ce que la blockchain ?

Innovation technologique dans le domaine du stockage et de la distribution d’informations, la blockchain permet d’inscrire, stocker et partager des informations de façon sécurisée et créer un historique de toutes les écritures effectuées dans ce registre (les “transactions”). Basée sur les techniques cryptographiques, chaque écriture est ici transparente, authentifiée et sans contrôle centralisé (décentralisation).Cette base de données sécurisée est partagée par ses différents utilisateurs (sans intermédiaire) permettant ainsi à chacun de vérifier la validité ainsi que la conformité de la chaîne. La Banque de France est d’ailleurs venue préciser les principales caractéristiques et étapes de la blockchain :

  • un procédé cryptographique permet d’identifier chaque partie ;
  • la transaction est transmise à un nœud de stockage (réseau) d’ordinateurs ;
  • chacun des nœuds contient une copie de la base de données et toutes les parties peuvent y accéder ;
  • les données sont chiffrées et authentifiées permettant un système de sécurisation ;
  • la décentralisation empêche alors la falsification.

Les nœuds sont liés les uns aux autres, et chaque nouveau bloc ajouté à la blockchain entraîne un nouvel envoi à tous les autres. L’intégration est par conséquent chronologique, mais également indélébile et infalsifiable.La technologie blockchain mène également à l’émergence de nouvelles ambitions : les smart contracts, programmes informatiques permettant d’exécuter automatiquement les termes d’un contrat lorsque leurs conditions sont réunies. Les transactions conditionnelles sont, dans ce cas, automatisées et s’exécutent sans intervention humaine. Certaines entreprises envisagent également la mise en place de blockchains « privées ». Ces dernières limiteraient alors l’accès à un certain nombre d’utilisateurs.

Les avantages de la blockchain

Ce dispositif emporte divers avantages comme :

  • transparence : tous les participants peuvent visualiser l’ensemble des données inscrites
  • la rapidité des transactions : la validation d’un bloc prendre quelques secondes ;
  • la sécurisation du système : la validation doit être réalisée par un ensemble d’utilisateurs qui ne se connaissent pas, les transactions sont effectuées grâce à un procédé cryptographique ;
  • la productivité et l’efficacité de l’opération : la blockchain transfère l’organisation des différents échanges à un protocole informatique réduisant ainsi les coûts de transaction et de centralisation des systèmes actuels (frais de certification, de contrôle, etc.).
  • l’irréversibilité : une fois qu’une donnée est inscrite, elle ne peut pas être modifiée ou supprimée

La blockchain au service de l’IoT ?

Les risques de l’IoT dans la sécurisation des données

Le champ des possibles offert par la technologie blockchain vient alors bouleverser les organisations actuelles autant que le rôle de certains acteurs dans de multiples domaines, dont celui de l’Iot et de la santé. Et les 26 milliards d’objets connectés forment un nombre incalculable de nouvelles formes de gestion et d’exploitation.Intrinsèquement lié à la consommation mondialisée, l’IoT présente par nature une forte complexité dans son adaptation à des éléments d’infrastructures. En effet, le dispositif présente une importante mobilité de par les éléments qui le composent, mais il comprend également des risques de défaillance, de hacking et de fuite de Data. Enfin, l’évocation d’une consommation de masse n’est pas sans rappeler la rapide obsolescence de ce type d’achats. Il convient donc de prémunir le consommateur de sa légitimité partielle et rapide ainsi que de le protéger des actes malveillants.

La technologie blockchain pour légitimer l’IoT

La technologie blockchain représente alors une solution permettant de légitimer ces objets en offrant un registre sécurisé et traçable d’autorisations intégrant les choix des acteurs finaux aux différentes plateformes IoT.Le développement de l’Iot sera alors subordonné aux blockchains tant sur les aspects de garantie, de sécurité et de confiance que sur la transparence, la qualité de service et le respect des données personnelles.Les plateformes seront alors dotées :

  • d’agents hiérarchisés en capacité d’exploiter autant que d’administrer les sous-ensembles de l’IoT ;
  • d’une résolution de conflits avec la création d’une autorité répartie, traçable et sécurisée.

Les problématiques de sécurité dans le domaine de la santé

Mais la blockchain est également utile en matière de délégation des droits afin de rendre aux détenteurs de données le contrôle de leurs usages par des tiers.Ce principe intègre la réglementation issue du domaine médical. Et le partage d’informations entre les différents acteurs du monde de la santé n’est pas rare. Cela peut notamment arriver :

  • dans le cadre du consentement du patient à la collecte des données par des soignants (le télé-suivi) ;
  • l’utilisation de données de patients dans le cadre d’études cliniques, etc.

Ainsi, le développement de l’information dans le secteur de la santé entraîne des besoins toujours plus importants d’interconnexions et d’échanges de données. Cela fait alors naître de nouvelles problématiques sur le plan de la vie privée et de la sécurité des données personnelles.Cette évolution du système médical suppose un lourd processus de consentement ainsi que la question de l’authenticité des données. Or, on sait aussi que la dématérialisation des données médicales nécessite une sécurisation maximale des données.Cela interroge sur les moyens utilisés pour s’assurer de la véracité de ces éléments. Face à ces problématiques, la technologie blockchain avec sa fiabilité pourrait apporter certains éléments de réponse : traçabilité (notamment du consentement), authenticité, sécurité des données et décentralisation.La blockchain apporte donc des réponses aux nombreuses problématiques posées par l’IoT et l’e santé; elle présente de nouveaux horizons pour les acteurs de ces différents domaines tout en laissant quelques interrogations en suspens.


Vous désirez vous conformer au RGPD mais ne savez pas par où commencer ? Bénéficiez dès à présent d’un accompagnement sur mesure avec un véritable expert de la protection de données personnelles : Data Need Advice. DPO certifiés AFNOR et Délégués à l’éthique numérique nous mettons tout notre savoir-faire à votre service. Alors, n’attendez plus, contactez-nous.

Plus de publications

Nous utilisons
des cookies.

Il s'agit de petits fichiers déposés sur votre machine pour un temps défini (et pas plus). Certains sont techniquement nécessaires, les autres sont utiles au bon fonctionnement de notre site ("statistiques").

En savoir plus

Ce site web,
comme la plupart,
utilise des cookies.

Vous pouvez les accepter ou vous y opposer, à vous de voir. Mais laissez-nous vous expliquer le pourquoi du comment, afin d'éclairer votre choix :

Sur internet, la collecte et le traitement des données sont omniprésents, et peuvent résulter d'une simple navigation sur un site web.....grâce à ces petites choses que l'on appelle les "Cookies". Il s'agit de petits fichiers déposés sur votre machine pour un temps défini (et pas plus), permettant de conserver des données relatives à votre navigation.
Comme notre site n'échappe pas à la règle, nous utilisons des Cookies.
Certains sont techniquements nécessaires. D'autres sont des outils pour analyser notre trafic (en prenant soin de ne pas vous identifier), utiles au bon fonctionnement de notre site et à sa sécurité. Vous pouvez accepter ou vous opposer à leur dépôt.

Les cookies nécessaires

Les cookies nécessaires contribuent à rendre un site Web utilisable en activant des fonctions de base comme la navigation de page et l'accès aux zones sécurisées du site Web. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. C'est la raison pour laquelle votre consentement n'est pas requis.

Nom Fournisseur Expiration Type
dna_consent DNA 13 mois HTML
Stocke l'autorisation d'utilisation de cookies pour le domaine actuel par l'utilisateur.
dna_type DNA 10 minutes HTML
Ce cookie est utilisé pour distinguer les humains des robots.
dna_contact DNA 10 minutes JSON
Ce cookie est utilisé pour préremplir le formulaire de la page contact en fonction des actions de l'utilisateur.
SERVERID OVH Session HTML
Un cookie technique utilisé par notre hébergeur pour faire de la répartition de charge serveur.

Les cookies comme outils pour nos statistiques

Ces traceurs de mesure d'audience ont pour seul but l'élaboration de statistiques de fréquentation et de performance dans un souci de bon fonctionnement et d'amélioration de notre Site. Nous sommes les seuls à les utiliser, ils ne nous permettent pas un suivi global de votre navigation, et les statistiques émises sont strictement anonymes (réalisées par le biais de Matomo). Votre consentement n'est pas requis, mais vous pouvez vous opposer à leur utilisation en décochant la case correspondante. Cette opposition n'aura aucune incidence technique sur votre navigation.

Nom Fournisseur Expiration Type
_pk.id DNA - MATOMO 13 mois html
Utilisé pour stocker quelques détails à propos de l'utilisateur tel que son identifiant unique.
_pk.ses DNA - MATOMO 30 minutes HTML
Cookie à courte vie utilisé pour stocker temporaire des données sur la visite.
mtm_cookie_consent DNA - MATOMO 12 mois HTML
Est créé pour se souvenir du consementement de l'utilisateur pour stocker et utiliser des cookies statistiques.